Financement

L’ASSOCIATION

D’un point de vue juridique, l’organisation REMAR est à l’origine constituée par l’association REMAR ESPAÑA, inscrite au Registre National des Associations du Ministère de l’Intérieur Espagnol, qui gère et rassemble 18 associations à but non lucratif constituées en Espagne, une dans chaque communauté autonome, toutes dûment inscrites dans les registres d’associations respectifs.
REMAR rassemble également 70 fondations et associations à but non lucratif inscrites dans les registres de leurs pays respectifs, elles-mêmes présentes dans d’autres pays où elles développent leurs actions sociales de réhabilitation et réinsertion des personnes marginalisées et d’autres actions humanitaires depuis plus de 34 ans. Les associations à but non lucratif font partie des organisations s’inscrivant dans ce qu’on appelle l’économie sociale (ou économie sociale et solidaire - ESS). Dans le cas de REMAR, comme indiqué précédemment, l’œuvre sociale est au fondement même de cette institution et le pivot de toute l’organisation.

INDÉPENDANCE ÉCONOMIQUE

Depuis ses débuts, REMAR veille à demeurer une organisation économiquement indépendante et autosuffisante, avec pour objectif que son activité solidaire, son œuvre sociale de même que ses propres moyens de subsistance soient indépendants des aides extérieures (aides de l’état, subventions, dons, etc.).

REMAR s’organise ainsi au travers d’associations et fondations régionales et transnationales à but non lucratif appartenant à une organisation mère : REMAR ESPAÑA. Chaque association développe des activités générant des revenus qui leur permettent de se maintenir et de poursuivre leur œuvre sociale visant à héberger, nourrir et prendre en charge des centaines/milliers de personnes marginalisées. C’est pourquoi les initiales de REMAR signifient “REcuperación Rehabilitación de MARginados” (REtablissement et Réhabilitation des personnes MARginalisées).

Tous les biens acquis par REMAR, y compris les immeubles, véhicules, machines, équipements, etc. dont l’achat vise à réduire les coûts de loyer et optimiser les sources de revenus, appartiennent à l’association REMAR ESPAÑA et dans des cas ponctuels à certaines délégations autonomes.

Aucun bien de REMAR n’appartient à des particuliers ou entreprises. Il est important de noter que ces actifs acquis remplissent trois exigences spécifiques :
1. Ils servent à optimiser les opérations et améliorer l’efficacité de la gestion
2. Ils appartiennent légalement à l’association
3. Ils ne pourront jamais être cédés à des entités privées.
Il est essentiel de souligner ce dernier point : tous les actifs appartenant à une association ou fondation ne pourront être cédés à des entités physiques ou juridiques privées, ni même dans le cas d’une dissolution éventuelle de l’association.

LES ACTIVITÉS DE REMAR GÉNÉRATRICES DE REVENUS

Après 34 ans de soutien auprès des personnes marginalisées que l’association a pu réintégrer (environ 3 millions de personnes dans le monde), REMAR se satisfait d’avoir mis en place une structure économique indépendante des subventions gouvernementales et des dons de particuliers. Dans certains pays, les fondations de REMAR ne sont pas encore autosuffisantes et ce sont les autres fondations qui leur fournissent les moyens de mener à bien leur œuvre sociale, bien que l’objectif à long terme soit que toutes les associations de REMAR situées dans 70 pays du monde deviennent autosuffisantes.

Il y a actuellement 70 000 personnes dans le monde (étant sorties de la prostitution, des drogues, de l’alcool et autres addictions grâce au soutien de REMAR) qui vivent et travaillent au sein de l’association comme bénévoles, ayant appris un métier et consacrant leur vie au service des autres. Toutes les activités mises en place par REMAR sont ainsi autogérées et étroitement liées aux programmes de réhabilitation et de réinsertion sociale des personnes marginalisées.

Les secteurs d’activité de REMAR sont nombreux et très variés et peuvent s’organiser dans les catégories suivantes :
• Magasins de meubles et vêtements, essentiellement d’occasion, provenant de dons (produits neufs également a la vente)
• Services à la communauté : recouvrement et restauration de meubles, peinture, travaux de déblaiement, nettoyage de voitures, factage et déménagements, etc.
• Ateliers : placage et peinture, ateliers de mécanique et de graissage, serrurerie et menuiserie métallique, serrurerie et menuiserie en bois.
• Services aux entreprises : imprimerie et graphisme, production audiovisuelle, publicité
• Activités en relation avec le bâtiment/l’immobilier : vente de grès, médiation immobilière
• Activités agricoles et élevage : fermes, jardinage
• Petites entreprises manufacturières : alimentation, produits de nettoyage, détergents
• Services professionnels et spirituels : agence de voyages spécialisée dans les visites aux lieux saints, hôtels et centres de retraite.
• Autres services : garderies d'enfants, services de banquet, restauration.

REMAR a le mérite que toutes ces activités se soient établies grâce à l’effort et à la volonté de personnes sans formation ni expérience préalable. Ces personnes ont traversé des moments de leur vie ou tout était perdu, des moments de désespoir ayant parfois laissé des séquelles physiques ou mentales qui les suivra toute leur vie, pouvant rendre plus difficile leur réinsertion et la réussite de leur travail dans les activités menées par l’organisation.

À noter également que REMAR remplit toutes ses obligations légales et fiscales en fonction de la législation établie dans chaque pays, en déclarant et payant ses impôts, au même titre que quelconque activité génératrice de revenus. REMAR est par ailleurs soumise à des audits annuels depuis plusieurs années et a déjà passé avec succès plusieurs inspections des finances en Espagne. Son activité d’autofinancement est par conséquent totalement régulée et contrôlée.

AUTRES SOURCES DE FINANCEMENT

En dehors de ses activités d’autofinancement, REMAR perçoit des revenus d’autres sources, bien que la part de ces revenus soit minime (inférieure à 1% du total des revenus). Ces revenus additionnels proviennent des sources suivantes :
a) Cotisations ordinaires des partenaires et cotisations exceptionnelles pouvant être établies ponctuellement.
b) Contributions financières, aussi bien « inter vivos » que « causa mortis.
c) Subventions de la part d’organismes, sociétés, fondations et autres entités publiques ou privées.
d) Tout autre revenu généré au travers des activités gérées par l’association.

La totalité des ressources perçues est consacrée au développement des activités sociales de REMAR.

ALLOCATION DES RESSOURCES PERÇUES PAR REMAR

Chaque association régionale remet 20% des ressources économiques qu’elle génère à l’association mère REMAR ESPAÑA pour ses activités et afin de centraliser l’aide humanitaire en dehors de ses frontières (en cas de catastrophes naturelles, crises humanitaires, situations catastrophiques de famine et guerres), essentiellement en Afrique et en Amérique Centrale et du Sud.

Les 80% restants des ressources générées par les 18 associations régionales permettent de maintenir ala subsistance de chaque association, dont l’œuvre sociale se centre sur les services de logement, la prise en charge de la population marginalisée et la mise en place locale des programmes de réhabilitation et réinsertion sociale de REMAR.
Ce fonctionnement est identique dans l’ensemble des 70 pays dans lesquels REMAR mène à bien son œuvre sociale. L’association REMAR ESPAÑA agit également comme centrale d’achats et siège administratif pour toutes ses délégations.

s5 logo

Revista Mensual: