Nouvelles

Plus de 200 réfugiés érythréens demandeurs d’asile se sont abrités sous les ponts de Paris et l’ONG les prend entièrement en charge.

Alors que le drame des réfugiés grandit à chaque instant, l’ONG REMAR, dans l'accomplissement de son devoir chrétien d’amour et de solidarité, vient en aide là où une action immédiate est nécessaire. Dans les camps de réfugiés sur les îles grecques et dans les structures d’accueil de différents pays comme en Italie ainsi que dans les points de passage en Europe centrale, des actions sont mises en œuvre dans les lieux les plus improbables. Ainsi, en dessous des élégants ponts passant sur la Seine, un camp de réfugiés s’est improvisé pour plus de 200 Erythréens qui ont demandé l'asile dans la capitale française. L'État de l'Érythrée est un pays d'Afrique du nord. Comme état d’un genre nouveau, la pauvreté joue un triste rôle et les différents conflits vécus au cours des dernières années a conduit beaucoup d’Erythréens à émigrer de leur pays, à la recherche d’une vie pacifique.

À Paris, après avoir pris connaissance de la situation, les bénévoles de l'ONG REMAR se sont immédiatement rendus sur le camp de réfugiés pour leur porter secours avec de la nourriture, des vêtements et ont offert la possibilité de s’inscrire dans les foyers de l'ONG. Cette action représente une grande aide pour ces êtres humains qui se trouvent dans une situation de nécessité extrême.

De nombreux lieux d’accueil dans toute l’Europe concentrent ce nombre croissant de réfugiés qui vivent actuellement la plus grande migration connue depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. L'ONG REMAR vient à leur aide aussitôt qu’elle est en connaissance des situations d'urgence. Toute contribution citoyenne, aussi petite soit-elle, peut faire la différence

s5 logo

Revista Mensual: