Nouvelles

L’ONG Remar a activé son protocole S.O.S. dans la Colombie après la catastrophe et maintient sa présence active dans la région pour secourir aux endommagés.

La Colombie pleure toujours aux plus de 300 victimes fatales d’une avalanche dans le municipe de Mocoa, Putumayo, où habitants et autorités donnaient compte d’une situation « dramatique » après l’augmentation de plusieurs rivières dans les derniers jours du mois de Mars.

L’urgence s’était généré au tour des 23 :30 locales du vendredi 31 de mars dernier après le débordement des rivières Mocoa, Mulato et Sangoyaco, qui additionnés a l’inclination naturelle du terrain à Mocoa avaient provoqué une « grande avalanche », avait expliqué l’armée dans un communiqué.

Dans les premières heures de la catastrophe d’étaient activés les protocoles internationaux de l’ONG Remar qui sous la dénomination Remar S.O.S mobilise le personnel et matériel d’aide immédiate aux endroits dans lesquels il se produit les situations d’urgence comme il s’est fait dans le centre d’Europe et la Grèce avec le drame des refugiés, a Haïti, Equateur ou dans l’Italie avec les dévastateurs tremblements soufferts ou avec les montées de débit des rivières par les phénomènes météorologiques dans l’Argentine, le Pérou et la Colombie.

Ce programme d’aide immédiate a donné couverture a plus de cinq millions de personnes avec aliments, médication, vêtements, matériel de cuisine, et même, refuge et maison. Dans la Colombie après le calme l’ONG continue sur le terrain distribuant aliments de petit déjeuner, déjeuner et diner a 300 familles de la zone du Putumayo des versants de la rivière Mocoa qui a perdu ses foyers et ses peu d'appartenances. En plus il se leur donne des Kits hygiéniques pour la toilette personnelle et aux équipes de secours de l’armée colombienne il se leur est offert rafraîchissements pendant les taches menées à cours dans le territoire ./p>

Un des moments des plus émotifs pour les volontiers de Remar Colombie avait était la donation d’un fauteuil roulant a un handicapé qui avait remercié l’aide et l’affection montrée par les missionnaires de cette ONG chrétienne qui ne se lâche pas devant l’adversité.

La pauvreté et les maladies avancent dans les banlieues les plus déprimantes de la région et Remar S.O.S continue présente et active dans l’accomplissement du mandant premier d’aimer au prochain, secourir a la veuille et a l’orphelin et partager avec les nécessiteux.
L’opération « Mocoa/Colombie » continue ouverte comme les canaux de donation que vous pouvez consultez sur Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.. Entre tous, avec beaucoup peux, c’est possible changer la vie de beaucoup. Collaborez! Remar 35 ans…par la force de l’évangile. REMAR 35 ANS…par la forcé de l’évangile

s5 logo

Revista Mensual: