Nouvelles

Nous vous remercions d’avoir contacté avec nous, et de vouloir offrir votre temps comme volontaire.
Depuis septembre de 2015, l’ONG Remar prête aide aux miles de refugies syriens qui fuient de leur pays. Depuis, il s’est distribué plus de 7.000 millions de portions de repas et il s’est installé avec nos propres moyens, six carpes de plus de 100 mètres carrés, dotées de chauffage et aménagées pour accueillir aux familles de réfugiés, leur donner repas chaud et vêtements. L’année dernière, l’ONG Remar avait mis en route le plan d’attention aux réfugiés, dans le programme S.O.S. Remar, crée pour donner une réponse immédiate aux problèmes humanitaires qui arrivent par tout dans le monde.

L’aperture de postes de secours immédiat dans les pays de Centre Europe aux personnes qui fuient des différentes guerres qui bouleversent les pays arabes et surtout aux procédant de la Syrie, a été la première mesure à adopter dans ce programme spécifique d’aide. Tentes de campagne, cuisines d’urgence, WC hygiéniques, tentes habitables avec lits et même des garderies infantiles dans lesquelles il se donne une attention intégrale digne à tous ceux qui arrivent en demandant de l’aide.

Les points où nous opérons sont: la Serbie, Mytilène Ile de Lesbos (Campement de Moria), Athènes (campement de Malakasa).

CAMPEMENT DE MORIA, LESBOS MITILENE.

Remar S.O.S. rouvre son protocole d’urgence dans la cité de Lesbos, où il s’aide chaque jour auprès de 3.700 réfugiés, leur donnant un petit déjeuner, un repas et un diner. L’arrivée de réfugiés au campement de Moria à Mitilene, Lesbos, continue de façon ininterrompue depuis il y a deux ans, mais les medias européens n’en parlent plus.
Entre 5.000 et 6.000 réfugiés, hommes, femmes et enfants de différentes nationalités et cultures, s’entassent dans un campement avec capacité pour 2.300 personnes au quel n’arrête pas d’arriver nouveaux réfugiés chaque jour. Il y en a plusieurs d’eux qui vont faire au près d’un an et demi, sans voir aucune option de futur, voyant le temps passer, en fessant une seule chose que survivre.

Il s’aide a malades, se leur prête service gratuit pour emmener a ceux qui sont le plus grave a l’hôpital, se réalisent activités de jeu et loisir pour les plus petits, attention primaire a ceux qui viennent d’arriver, orientation et soutien émotionnel.

CAMPEMENT DE MALAKASA, ATHÈNES

Malakasa est un campement qui s’était ouvert en mars de 2016 après la fermeture des frontières. L’association de Remar S.O.S a mené de l’aide depuis le premier jour, pendant presque deux ans, ils ont fait et font nombreuses activités, qui vont changeant en mesure des nécessitées du camp. A jour d’aujourd’hui, la population, qui avait arrivé à se réduire jusqu’à 300 personnes, à maintenant plus de 800.

Remar a Malakasa s’occupe de :
Distribution quotidienne de vêtement et d’autres ustensiles,
thé, soupes, galettes et macédoine de fruit. Activité récente; nettoyage de containeurs: Apres être partis beaucoup d’eux et arriver d’autres nouveaux, a Remar nous voulons que ces nouvelles familles puissent trouver un nouveau foyer, propre et prêt pour vivre, c’est pour cela que nous nous sommes compromis au nettoyage générale des 204 containeurs-maison chaque fois que quelqu’un part. Il se nettoie auprès de 2 à 3 containeurs par jour avec une équipe de 3 personnes.
Football: Tous les jours entrainements et matchs de 15:00 à 16:30.
Cinéma : 2 jours par semaine deux films par jour.
En plus, il se fait de petites activités avec les enfants, fêtes, se distribuent tout tipe d’objets selon la nécessité, s’accompagne aux enfants en deux véhicules quand l’activité se fait en dehors du campement, et un long etc.

CAMPEMENT DE LA SERBIE

Le campement de la Serbie avait était un des premiers points où Remar s’était mobilisé en étant le premier pays dans la route des Balcans où il se prenait le registre et l’empreinte digitale a tous les réfugiés qui arrivaient. En voyant la grande nécessitée et les circonstances dans les quelles arrivaient miles de personnes, avait commencé le protocole Remar S.O.S. en Serbie, où il s’était installé tentes, offrant aide humanitaire a tous les réfugiés qui arrivaient.

Dans ce campement les volontaires de Remar distribuent de façon permanente, soupes, thé chaud, galettes et fruit, comme vêtements (principalement chaussettes et bonnets, puis que beaucoup des refugiés arrivent tout trempés et avec beaucoup de froid). Aussi se réalisent activités avec les enfants puisent qu’ils forment plus de la moitié des réfugiés dans le campement. En plus, ils dédient du temps à parler avec ceux qui passent par leurs tentes, pour les connaitre, voir la situation de chaque un, leur prêtant soutien et aide psychologique.

COMMENT PUIS-JE AIDER?

Les aliments et les vêtements d’hiver deviennent plus que limités et les réserves de Remar commencent à se vider à cause de la grande nécessité pour lequel il se sollicite la donation d’aliments, vêtements pour s’habiller, vêtement d’abris, couvertures et exportations économiques qui aident à couvrir les envois de containeurs, les voyages des volontaires et l’acquisition de combustible.
Si vous voulez former partie de ce programme de vie REMAR SOS et aider dans les différents champs, ne doutez pas de vous mettre en contact avec nous : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. / Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. dans les téléphones +34 680558176 / +34 902 444 117. Dans le drame des refugiés votre amour peut être déterminant.
C’est un appel urgent à votre cœur.

 

Visitez le Facebook Donation 

s5 logo

Revista Mensual: