Soins pour les personnes touchées par le SIDA

L'apparition du Syndrome d'Immunodéficience Acquise d'une forme généralisée dans certains collectifs (des toxicomanes, des homosexuels, etc. ...) a ouvert un nouveau cadre de régnante nécessité et par conséquent une aire de comportement des institutions qui travaillent dans le domaine de la marginalisation.

Compte tenu du rejet social qui a produit cette apparition, en créant des situations de vraie crispation chez les personnes qui se trouvaient avec une maladie de gravité excessive, le comportement était nécessaire dans la défense des personnes qui subissaient cette tragédie dans ses vies.Notre association, en vertu de l'antérieurement exposé, et devant la réalité de que plusieurs personnes qui étaient en train d´être traitées dans nos centres subissaient cette maladie, a senti la nécessité de donner des réponses concrètes, en commençant par donner un traitement approprié à ces malades, pour lequel il a été nécessaire d'adapter notre comportement et installations à son soin.

Nous avons créé et mis en fonctionnement des maisons d'accueil pour le soin de malades du SIDA qui sont en situation initiale. Nous disposons actuellement d'un centre au Guatemala, et l'autre au Salvador, dédiés aux bébés et des enfants affectés par le V.I.H, abandonnés et envoyés par le Gouvernement à nos centres.

 

En face de l'apparition du SIDA entre les personnes qui étaient en train d´être traitées dans nos centres, l'association n'a pas considéré opportun les envoyer dehors pour son traitement, mais en acquérant une posture responsable devant cette nouvelle circonstance, on a procédé à son soin dans les mêmes.

En étant l'une des maladies plus étendues sur certains pays sous-développés, nous nous sommes vus dans la nécessité d'adopter les mesures opportunes pour aider ce type de malades et pour les instruire dans les mesures de précaution à prendre pour éviter sa contagion et pour éviter aggraver le problème.

Nous avons été spectateurs de comment dans beaucoup d'associations, bien qu'ils n'expulsassent pas les personnes qu´ils étaient en train de traiter, ils exigeaient, à partir de l'apparition du SIDA, la réalisation d'analytiques pour éviter l'entrée à ses centres de personnes affectées.

Hogar SANISI en República Dominicana.

 

Notre posture fut celle de continuer admettant n'importe quelle personne qui venait, et si le problème de la maladie surgissait, prendre en charge cette circonstance et les accueillir dans la même.Comme conséquence du développement de la maladie, il y a eu aussi des personnes qui sont allées vivre avec ses familles, en maintenant l'Association son suivi à travers des programmes d'hôpital et de visite domiciliée.

L'objectif principal est le maintien d'une activité le plus normale possible chez les malades du SIDA et évidemment son soin dans les situations qui l'exigent, un contrôle médical dans son hôpital correspondant, une information de la famille, etc..Aussi, nous considérons importante une information adéquate du malade sur sa situation et la maladie.

Foyer SANISI au Guatemala et República Dominicana

SAUVANT DES ENFANTS AVEC LE SIDA.

ANTÉCÉDENTS

Le Guatemala, c´est un pays où plus du 80 % de la population est pauvre, et chaque jour la différence entre les classes sociales, les moyens de vie et de survie, se limitent plus pour les familles de recours peu abondants et pour les personnes qui ont problèmes de marginalisation sociale. Il était lamentable voir qu'un haut pourcentage de cette population est formé par des enfants, lesquels sont boucs émissaires des conditions presque infrahumaines de vie dans lesquelles ils sont nés, et/ou que ses familles peuvent et ils les offrent en fait.

Bien qu'il y a beaucoup de problèmes très sérieux qui affectent direct et indirectement à la population infantile du Guatemala, l'un des fouets dont moins de connaissance nous avons et de celui qui se donne moins d´information, c´est sur le virus qui a affecté non seulement à notre pays, mais à tout le domaine mondial: le Syndrome d'Immunodéficience Acquise (SIDA).

Ce syndrome est un groupe de symptômes cliniques qui concourent et constituent une maladie ou une condition fisio - pathologique anormale qui dans ce cas produit un effet (une déficience) du système immunologique, qui est le responsable de défendre notre organisme contre les diverses maladies qui peuvent nous affecter éventuellement. Le SIDA est devenu l'épicentre de l'attention du monde depuis 1981, compte tenu de leurs effets dévastateurs, et peu de données de confiance existent à propos de sa propagation au Guatemala, et par ende, presque aucune information existe sur la quantité d'enfants qui souffrent quotidiennement par ce fouet, et qui meurent à cause de cette maladie par manque d'attention, soin, et manque de recours médicinaux, matériels et humains.

JUSTIFICATION

REMAR, dont les sigles signifient la Réhabilitation et la Réinsertion de Marginaux, est une ONG (une organisation non gouvernementale) et c'est pourquoi une entité bénéfique, reconnue comme tel par les gouvernements de 58 pays autour du monde, où nous travaillons dans pour le bien des nécessiteux, sans aucune intention de lucre. Une grande quantité de personnes qui se présentent à nos foyers ils sont moindres. Et c´est précisément grâce à cela, ce qu'il nous a vraiment préoccupés, le fait de voir le manque d'intérêt et d'attention que cette maladie réveille dans la société de certains pays du tiers monde, raison pour laquelle elle a prévu des programmes ambitieux de Prévention, mais encore très peu en ce qui concerne son soin et attention, et beaucoup moins entre les enfants.

Cette Fondation, basée dans l'antérieur, et en continuant avec la vision et la mission qui lui sont inhérents depuis son commencement en Espagne, a créé le Projet En Sauvant les Enfants avec SIDA - SANISI, qui a commencé au Guatemala avec un foyer pour des enfants malades, tel qui est décrit ensuite.

OBJECTIFS GÉNÉRAUX

- Établir des centres (Maisons - Foyers) d'aide, de soin et de rétablissement pour les Enfants avec le Syndrome d'Immunodéficience Acquise, dans lesquels on leur offre toute l'attention professionnelle, médication, une alimentation, et appui matériel, logistique et spirituel, pour sa récupération, adaptation et le cas échéant, son insertion adéquate dans notre société.

- Développer des programmes d'attention, de soin et de suivi pour l'enfant qui souffre de la dite maladie, lesquels lui permettent d'avoir un accès immédiat aux médecines les plus récentes qui sortent au marché, et d'établir par conséquent un mécanisme d'aide permanente dans ce domaine durant sa croissance.

- Promouvoir la création progressive de quelques autres foyers pour des enfants avec le Virus, conformément à nos disponibilités humaines et financières, lesquels consisteront d'une aide tant pour des enfants abandonnés, comme pour ceux qui ont une famille, mais qui n'ont pas les ressources, l'information et les connaissances nécessaires pour traiter ce type de problématique.

OBJECTIFS SPÉCIFIQUES

- Après avoir connu des résultats positifs du bon fonctionnement de notre maison - foyer au Guatemala, nous étendrons ce projet à d'autres pays voisins comme le Honduras, le Salvador, au Sud l'Amérique, le Pérou, à l'Afrique, au Burkina, avec les conditions nécessaires en ce qui concerne une qualité de logement, de propreté, d'hygiène, d'alimentation, une accessibilité de moyens de transport, et l'équipement et les médicaments qui permettent à l'enfant avec SIDA, vivre dans une atmosphère saine et adéquate qui l'aide à son rétablissement et à se développer comme un enfant sain, en utilisant pour cela tous les recours matériels et humains dont nous disposons.

- On établira par conséquent, toutes sortes de liens de communication, d'accès et d'appui intégral, à niveau National avec les instances déjà existantes, et à niveau International avec pays comme l'Espagne, les États-Unis, le Japon et d´autres, lesquels ont déjà développé des programmes intégraux pour des personnes avec du SIDA, auxquels nous intégrerons aux enfants des Foyers SANISI, en contemplant inclusivement pour cela dans un avenir et dans le cadre de nos programmes, le fait de voyager certains de ces mineurs à ces pays, en compagnie d'un adulte responsable.

- On fondera un Centre de Parrainage et d'Aide avec la plus grande brièveté possible, pour les enfants les malades du SIDA qui seront sous notre soin, qui sera formé par des personnes et/ou entités qui désirent faire partie de ce travail ardu, et lesquels feront les contacts pertinents avec d'autres organisations partenaires-bénéfiques nationales et étrangères, des entreprises, des entrepreneurs, et avec toute personne qui désire partager de que Dieu leur a donné, et par ce moyen sauver des vies.

STRATÉGIES

1. ORGANISATION

Le foyer SANISI situé au Guatemala, est intégré d'un personnel volontaire formé dans les domaines psychopédagogiques pour traiter avec les enfants, simultanément avec l'aide médicale professionnelle, rémunérée d'être nécessaire, et l'appui spirituel comme élément thérapeutique.

On développe un plan complet d'alimentation et de nutrition basique pour les enfants, basé non seulement dans les requêtes quotidiennes nécessaires pour sa croissance, mais en vue de leur faciliter son processus métabolique et d'assimilation, donnée sa condition, en cherchant le développement le plus normal possible de tout son organisme.

On établit les stricts contrôles horaires de médication, de thérapies et d'alimentation, donné l'extrêmement important de l'ungeste de la médecine dans le temps exact, à la dose et selon les procédures établies. De la même manière est incluse et planifiée la thérapie de loisir, si nécessaire pour les enfants.

Les enfants du foyer SANISI, disposent d'une aide médicale et paramédicale nécessaire à travers des infirmières de plante, qui veillent pour le rythme de progrès de tous et chacun des enfants-patients, en augmentant ou en réduisant les doses de médicaments qui leur administrent. Par conséquent chaque enfant a une fiche de contrôle et de registre de toutes et chacune des variables qu'ils présentent dans sa condition médecin-pathologique, selon les changements qui s'introduisent dans sa médication et alimentation. Tout cela en faisant une emphase spéciale afin de veiller à l'état de l'âme du patient à travers d'un soin spécial, d´attention, d'amour, de patience et d'engagement, selon chaque cas le requière en particulier.

2. BUTS (Ils impliquent court, moyen et long terme)

• La couverture intégrale de tant de patients comme ils nous sont remis, ayant pour unique limitant notre disponibilité physique, humaine et/ou financière.

• La création de nos Banques de données

• La formation de Bénévolat pour le soin de ces patients

• Que la Fondation et son projet SANISI obtiennent la reconnaissance requise par toutes les parties intéressées, afin de pouvoir toujours travailler plus et mieux.

• Guérir et sauver des vies, et avec l'aide de Dieu, les faire productives pour le monde.

3. ÉVALUATION

On établit tous les mécanismes pertinents et/ou nécessaires dès son commencement, afin d'évaluer constamment le projet comme tel, ses progressions, résultats et courbes, accompagnés logiquement des contrôles individuels indispensables pour étudier l'évolution de tous et chacun de nos enfants-patients, ainsi que le développement de différents programmes, et le maniement économique - financier, tant des fonds propres, comme de tous et chacuns des apports qui sont reçus.

4.- RECOURS MATÉRIELS ET BUDGET POUR 20 ENFANTS

A- FRAIS DE MAISON

- Location - Eau - Lumière - Téléphone - Gaz - Extraction des déchets

B- MOBILIER EN GÉNÉRAL

- Des berceaux - Vestiaires - Porte bébés - Chariots - Baignoires - Tables - Chaises - Lits - Armoires - Canapés - Vêtements de lit - Des appareils électroménagers (appareil pour liquéfier, un stérilisateur de pachas, un mixeur, un poêle, réfrigérateur, une machine à laver, des appareils et batterie de cuisine, etc.. - Pachas

C- HYGIÈNE DES ENFANTS

- Des langes - Des lingettes - Des talcs - Des savons - Vêtements enfants

D- ALIMENTATION DES ENFANTS

- Lait de formule - Alimentation spéciale par sa condition - Alimentation pour ceux qui ne prennent pas de lait

E- MÉDICAMENTS

5. CONCLUSION

SANISI n'essaie pas d'être la panacée, ni beaucoup moins la solution d'une problématique si grande comme c'est celle-ci. On désire être seulement une alternative, inspirée et guidée par Dieu, qu'avec l'effort de beaucoup de gens avec vocation de service, et avec désirs et même avec la nécessité de faire quelque chose de plus, quelque chose d'extrêmement positif avec ses vies et avec ses biens ils ont confiance d'ouvrir de nouvelles brèches d'espoir de notre pays.

ADULTES AFFECTÉS

En face de l'apparition du SIDA entre les personnes qui étaient en train d´être traitées dans nos centres, l'association n'a pas considéré opportun les envoyer dehors pour son traitement, mais en acquérant une posture responsable devant cette nouvelle circonstance, on a procédé à son soin dans les mêmes.

En étant l'une des maladies plus étendues sur certains pays sous-développés, nous nous sommes vus dans la nécessité d'adopter les mesures opportunes pour aider ce type de malades et pour les instruire dans les mesures de précaution à prendre pour éviter sa contagion et pour éviter aggraver le problème.

Nous avons été spectateurs de comment dans beaucoup d'associations, bien qu'ils n'expulsassent pas les personnes qu´ils étaient en train de traiter, ils exigeaient, à partir de l'apparition du SIDA, la réalisation d'analytiques pour éviter l'entrée à ses centres de personnes affectées.

s5 logo

Revista Mensual: